News

Les vacances, période idéale pour la location meublée à Cannes

vacances location meublee cannes

Un week-end, une semaine voire plusieurs semaines de location et des milliers d’euros à gagner. Louer un meublé pendant les vacances à Cannes peut être extrêmement rentable. Et les propriétaires de meublés touristiques cannois, comme les particuliers qui possèdent une résidence secondaires sur place, profitent de tous les avantages que la location meublée à Cannes rapporte.

Les vacances à Cannes

Une des périodes les plus intéressantes pour visiter Cannes, c’est pendant les vacances. Pendant plusieurs semaines, la cité vit au rythme des vacanciers, des festivités diverses, des ambiances touristiques, rassemblant de nombreux visiteurs venant des quatre coins du monde. Derrière cet engouement, les propriétaires de meublés à Cannes profitent de la saison pour se constituer une rentrée d’argent intéressante. Pendant les vacances, les prix des locations à Cannes connaissent d’ailleurs une hausse importante, bon nombre profitant uniquement de la saison. Accueillir des vacanciers chez soi, qui sont prêts à payer le prix fort, c’est une opportunité à ne pas rater. Notamment pour ceux dont les appartements profitent d’une emplacement de rêve, près de la Croisette, où la recette peut atteindre facilement 10 000 euros voire plus, grâce à ces locataires éphémères.

Deux fois plus de visiteurs, une recette doublée

Chaque année, Cannes reçoit des milliers de vacanciers. Et l’offre de logements évolue également, faisant de plus en plus de place aux meublés touristiques. Ce qui est tout à fait logique puisque c’est la tendance actuelle, surtout avec le développement de plateformes spécialisées comme Airbnb. Désormais, tout propriétaire désireux de se constituer une source de revenus complémentaire peut s’improviser loueur de meublé chez lui. De plus, dans toutes les zones touristiques de la France, les prix de location ont tendance à exploser pendant les vacances. Les propriétaires profitent de cette période pour louer une partie de leur logement, ou l’abandonnent même pour accuillir des visiteurs et en tirer de l’argent.

Pendant les vacances, la ville connaît une fréquentation deux fois (voire plus) supérieure au reste de l’année. Des riches, ou moins riches, mais surtout des personnes prêtes à payer le prix fort pour résider dans les plus beaux quartiers de la ville. Et ces derniers ne choisissent pas tous de loger dans les hôtels luxueux. Par conséquent, bon nombre de particuliers propriétaires de logement se lancent dans l’aventure de la location courte durée, afin de rentabiliser leur bien. Lour un meublé pendant les vacances permet souvent de payer une partie ou la totalité des charges à l’année, voire plus.

Un logement meublé présente de nombreux avantages pour le locataire, et lui permet même de bénéficier parfois de meilleures conditions que dans le cas d’un hôtel. Trouver un logement pour toute une famille peut s’avérer plus compliqué, et les chambres d’hôtel peuvent vite devenir inabordables lorsqu’il s’agit de voyager en famille. Un logement meublé permet potentiellement de loger tout le monde à des frais réduits.

Quand les meublés rivalisent de qualité avec les hôtels

Alors que la demande explose pendant les vacances, on retrouve actuellement autant de meublés touristiques à Cannes que d’hôtels. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : environ 5 500 chambres d’hôtels contre plus e 4 000 meublés à Cannes. Les vacanciers n’hésitent plus à opter pour des appartements ou des maisons de particuliers, notamment ceux qui voyagent en famille ou en groupe de 5 à 10 personnes (voire plus). Ensemble, ils peuvent trouver un logement à prix réduit sur Airbnb, Booking ou Abritel.

Et il n’y a pas que les prix des logements meublés qui s’envolent pendant les vacances, les hôtels appliquent aussi une grille tarifaire revue à la hausse dans toute la ville. Que ce soit pour un meublé sur la Croisette, sur les hauteurs de Cannes ou dans le vieux centre, les prestataires réalisent un chiffre d’affaires très intéressant pendant les vacances. La flambée des prix est légitime et ne fait pas reculer les visiteurs. Et même pour le reste de l’année, la concurrence entre les hôtels et les locations saisonnières s’avère de plus en plus intense, depuis que le marché immobilier locatif de courte durée a été propulsé par des plateformes comme Airbnb.