News

Le Social sleeping : la nouvelle forme de gestion locative en vogue

social sleeping gestion locative

L’habitude nous a enseigné que pour voyager dans un pays étranger, il faut automatiquement penser à louer une chambre d’hôtel. Aujourd’hui, de plus en plus de vacanciers choisissent de voyager pas cher en optant pour une location de courte durée chez les particuliers. Un phénomène qui prend de l’ampleur depuis l’apparition des plateformes de gestion de location, et qui gagne du terrain au dépit des hôtels.

Les sites de locations entre particuliers

Une nouvelle catégorie de sites émerge dans l’univers des annonces entre particuliers depuis 2010. Il s’agit notamment de sites qui proposent l’hébergement chez des particuliers pour une courte durée. Airbnb monopolise à ce jour ce domaine à l’international, mais d’autres sites s’octroient aussi une part du marché en Europe comme Abritel, 9flats ou encore Wimdu. Ces sites s’inspirent beaucoup du concept de CouchSurfing – un réseau social dédié aux voyageurs en quête d’une nuit gratuite chez l’habitant. Ils permettent aux particuliers de publier gratuitement des annonces sur une plateforme intégrant un système de paiement en ligne, par Paypal ou carte bancaire. A l’issue d’une confirmation de réservation, le site prélève automatiquement le coût du loyer, pour le remettre au propriétaire 24 h après le début de la location.

Ce système de gestion locative permet désormais à tout propriétaire de bien d’en faire un hôtel ou une chambre d’hôte occasionnelle. Ces sites sont généralement très faciles d’utilisation et parfaitement adaptés pour une réservation répétée, mais à courte durée. Ils appliquent toutefois une majoration de 10 à 15% en moyenne sur le prix de la location, en guise de frais de services.

Une dimension communautaire de la location saisonnière

Ces sites de gestion de location se basent sur une dimension communautaire, plus prisée par les particuliers. La force de ces plateformes réside surtout dans la relation de confiance qu’elles établissent entre propriétaires particuliers et clients potentiels. Louer une partie de son logement à un inconnu présente en effet des risques, de même choisir d’habiter chez un particulier dont on ignore absolument tout est aussi risqué.

Les plateformes de gestion locative présentent l’avantage d’offrir un aperçu détaillé sur les biens en location, les services inclus ainsi que les caractéristiques du propriétaire. Cet aspect communautaire permet ainsi de trouver des locations répondant aux exigences communes des loueurs et des propriétaires. Dans le respect du droit à l’intimité, aucun propriétaire ne peut être contacté qu’à l’issue de la confirmation d’une réservation. Pour garantir ainsi qu’un logement corresponde effectivement aux descriptifs fournis sur les sites, les futurs locataires peuvent se baser sur des avis laissés par des précédents clients. Ce qui permet de vérifier rapidement la fiabilité des annonces et éviter certains désagréments.