Conseils

Location saisonnière : comment se prémunir des risques sur les plateformes de location entre particulier ?

location saisonniere conseils plateformes de location entre particulier

Utiliser des plateformes de location entre particulier comme Airnb, Abritel ou Booking  présente parfois quelques risques pour les voyageurs. Il convient dès lors de prendre certaines précautions au moment de réserver, à l’arrivée sur les lieux, durant et même après le séjour.

A la réservation

Pour éviter de tomber sur une fausse annonce sur les plateformes de location de type Airbnb, Booking ou Abritel, il faut toujours faire une double vérification avant de passer à la réservation. Concrètement, une fausse annonce peut apparaître sous différentes formes en ligne, ou s’afficher sur différents sites de location en même temps sous différents pseudos (hôtes).

Au moment du paiement, il ne faut en aucun cas quitter la plateforme de location. Dès lors que vous êtes redirigé vers un autre site pour le paiement, c’est une arnaque. Pour certaines applications, il est possible de faire une vérification du numéro d’IBAN indiqué sur le RIB , voire même d’appeler la banque pour vérifier l’identité de l’annonceur.

Les paiements par mandat en espèces et par carte bancaire prépayée sont déconseillés car moins soumis aux contrôles. En cas d’escroquerie, vous pouvez toujours portez plainte mais le risque de non suivie est assez élevée. Heureusement, vers la fin de l’année courante, le chef de la brigade de la police judiciaire prévoit d’instaurer un système d’enregistrement de plainte en ligne.

Sur les lieux

Si le logement ne correspond pas au descriptif présenté sur la plateforme de location, le voyageur peut avertir l’hôte sur la messagerie dédiée. Si celui-ci est injoignable ou ne répond pas à l’appel, le voyageur peut signaler le problème au responsable de la plateforme.

Toute réclamation doit être faite dans les 24 heures qui suivent le début du séjour pour permettre à la plateforme de suspendre le paiement à l’hôte. Elle doit également s’accompagner de preuves tangibles comme des photos, vidéos, impression ou capture d’écran du descriptif du logement, du règlement intérieur, etc.

Le voyageur peut également porter plainte auprès du procureur de la République du tribunal de grande instance, et saisir la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de la ville, en cas de non-conformité flagrante.

A noter que certaines plateformes permettent aujourd’hui à leurs abonnés d’accéder à des vidéos à 360°, une technologie de réalité virtuelle augmentée qui leur permettent d’obtenir une meilleure visibilité sur chaque offre de location.

En cours de location

Lorsqu’un ou plusieurs équipements tombent en panne, il convient de prévenir l’hôte via la messagerie de la plateforme de location. Il est également possible de demander un remboursement partiel à l’hôte, sur un délai maximum de 60 jours à compte du départ du logement. Si aucun accord n’est établi entre les deux parties à l’issue de 72 heures suivant la demande du voyageur, il peut avoir recours à la plateforme qui fera la médiation.

Après le séjour

Les plateformes de location prévoient des frais supplémentaires dans seulement trois cas :

  • Le voyageur modifie sa réservation : en ajoutant par exemple, un voyageur supplémentaire.
  • Le propriétaire demande une retenue sur la caution en cas de dégradations matérielles à l’issue du séjour.
  • Le propriétaire réclame le paiement de la taxe de séjour si celle-ci n’est pas incluse dans le montant de la réservation.

Dans certains cas, les propriétaires facturent aussi les heures de dépassement par le paiement d’une nuitée supplémentaire. Il convient donc de toujours bien vérifier les horaires d’arrivée et de départ pour éviter ce surplus à l’issue du séjour.

En dehors de ces cas, un hôte n’a pas le droit de demander des frais supplémentaires au voyageur, surtout si ces derniers ne figurent pas dans l’annonce ou dans le fil de discussion. Il est également déconseillé de payer directement les frais de séjour auprès du propriétaire, mais toujours passer par la plateforme de location.