Conseils

3 bonnes raisons d’investir dans un meublé touristique quand on est expatrié

location meublee investir dans une location meublee

La location meublée est la nouvelle tendance qui plaît tant aux investisseurs. C’est la solution de référence pour réussir un investissement locatif car elle présente de nombreux avantages. Investir dans un meublé touristique permet de profiter d’une rentabilité plus élevée, des régimes fiscaux allégés et accessoirement une réduction des vacances locatives.

Une rentabilité élevée

Grâce aux nombreuses plateformes de gestion locative disponibles actuellement sur le marché, la location meublée a le vente en poupe. Ce type d’offre locative connaît un véritable essor ces dernières années. Et elle continue de séduire davantage, aussi bien les propriétaires que les locataires. D’un côté, les investisseurs perçoivent des loyers généralement supérieurs de 10 à 30% comparé aux locations à long terme. Et même avec la nouvelle loi qui limite la location meublée à 120 jours par an, les propriétaires sortent toujours gagnant de l’affaire.

Des régimes fiscaux flexibles

L’investissement locatif ne porte de fruit qu’agrémenter d’un régime fiscal favorable. Dans le cas d’une location meublée, l’investisseur revêt le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP). Aussi, il déclare ses revenus dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

  • Le régime micro-BIC

Le régime simplifié du micro-BIC s’applique jusqu’à un seuil de 70 000 euros de recettes annuelles. Le propriétaire bénéficie en outre d’un abattement forfaitaire de 50% sur ses revenus locatifs. Et ce, sans obligatoirement avoir besoin de justifier ses sources de revenus. A côté, l’abattement forfaitaire pour les revenus locatifs issud d’un bien non meublé est seulement de 30%.

  • Le régime réel simplifié

Il convient de déclarer les frais réels lorsque le bien meublé loué engendre des coûts conséquents. Néanmoins, le propriétaire peut encore déduire certains frais de ses revenus locatifs. A savoir les frais de notaire, d’entretien, de réparation, de gestion et d’assurances, l’amortissement du mobilier, les impôts locaux voire même les intérêts d’emprunt. Ce régime est certes plus sophistiqué que le micro-BIC parce qu’il exige du propriétaire la tenue d’une comptabilité. Mais c’est une solution parfaite pour déduire une part importante des frais voire de les imputer sur les années suivantes en cas de déficit, de sorte de réduire progressivement son imposition.

Une demande de plus en plus importante

Les voyageurs sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux meublés touristiques. Ils conviennent parfaiement aux touristes qui souhaitent profiter pleinement d’un séjour dans des zones touristiques, sans se ruiner. Et les locations meublées présentent l’avantage de proposer à la fois un service d’hébergement tout-en-un à un prix raisonnable comparé aux hôtels.

De son côté, le propriétaire peut très facilement trouver un locataire grâce aux différentes plateformes de gestion locative en ligne (Airbnb, Abritel, Booking, etc.). Grâce à ces services, le risque d’impayés est réduit à néant, les locataires profitent d’une garantie de service dont les plateformes vont s’assurer de la conformité avec les annonces publiées par le spropriétaires. Enfin, les meublés touristiques intéressent également les nomades digitaux qui souhaitent profiter de leur mobilité pour visiter d’autres pays tout en travaillant.